Immobilier-demain
Chasseursappartements

Chasseur d’appart, l’autre agent immobilier

Le marché de l’immobilier est en pleine mutation. Cette révolution transforme la relation entre acheteurs, vendeurs et intermédiaires. Focus sur une nouvelle expérience d’achat proposée par le chasseur d’appartement.

chasseurs appartements

Avec les portails de diffusion immobilière (Seloger, Le Bon Coin, A Vendre A Louer…) et leurs alertes, on peut avoir l’impression qu’il est plus facile qu’avant de dénicher son appartement, sa maison, son nid douillet. Certes, nous avons accès à plus de choix mais du coup nous multiplions les quartiers, les localités et nous nous retrouvons avec un agenda de ministre pour les visites d’appartements. Mais chaque bien étant proposé, dans la majeure partie des cas, par une agence immobilière, il est rare que ces dernières proposent de vous accompagner dans votre recherche, leur modèle économique étant centré sur le client vendeur. De plus, l’agent ne partageant pas toujours son portefeuille de produits avec son confrère d’en face, au grand dam du client final, il ne peut proposer de solutions alternatives quand la visite n’aboutit pas. Et après 10 visites infructueuses, on cale…

En vérité, accéder à la propriété est un véritable parcours du combattant qui exige un savoir-faire, de la réflexion et… beaucoup de temps ! En moyenne, des études affirment qu’il faut entre trois et six mois pour acheter sa résidence principale.

 L’humain devient une donnée essentielle 

Catherine Nahman et Nathalie Touil-Tartour, Parisearch

C’est ainsi que certains professionnels, anciens agents immobiliers pour la plupart, ont imaginé un modèle orienté exclusivement vers la recherche d’appartement : le chasseur d’appart. Destiné initialement à une clientèle aisée, le métier s’est démocratisé avec l’apparition de nombreuses agences spécialisées et popularisées par la célèbre émission du petit écran « Chasseurs d’appart ». Selon Catherine Nahman et Nathalie Touil-Tartour, co-fondatrices de Parisearch, agence pionnière à Paris depuis 2008 « la différence entre une agence immobilière et le chasseur d’appartement repose sur une prise en charge exclusive, orientée vers le client, totalement personnalisée et où l’humain devient une donnée essentielle dans les critères premiers de recherche ». C’est ce que confirme Jean Mascla, fondateur de Home Select : « Avec l’avènement du digital, ce métier est en plein essor. Il est axé sur les acquéreurs, sur l’écoute des besoins ».

Nos clients font appel à nous principalement par manque de temps 

Marjolet Florian, Cosim

En effet, le chasseur d’appartement lui, n’a aucun appartement à vendre. Il signe un contrat avec l’acheteur (mandat de recherche exclusif, la plupart du temps) et prend note de son cahier des charges tant du point de vue matériel qu’émotionnel. Une fois cette « découverte client » réalisée, le chasseur va passer en revue l’ensemble du marché immobilier, sélectionner les annonces, visiter les appartements (pour certains) et lorsque les biens correspondent, il réalise une visite avec le client. Le chasseur permet également de répondre aux attentes de nombreux acquéreurs qui ont peu de temps à consacrer à leur recherche comme le constate Marjolet Florian, fondateur de Cosim : « Nos clients font appel à nous principalement par manque de temps et par besoin d’expertise et d’accompagnement ».

Clients

A Paris comme en Province, le métier explose à l’image de l’agence Têtes chercheuses à Lyon, Le Bureau des recherches à Bordeaux ou le réseau Immo Angels à Montpellier.

Bien entendu, ce service a un coût : il est facturé entre 1,5 et 5% d’honoraires en plus des éventuels frais d’agence selon le type et la qualité de l’accompagnement. A souligner, l’offre intéressante de la start up « acheteurs-vendeurs.fr » qui propose un service de chasse totalement gratuit en échange de se voir confier la vente de son ancien appartement via un mandat partagé avec les meilleurs professionnels du quartier.

Les visites effectives se soldent par une offre dans 50% des cas

David Amanou, District

Mais alors, qu’en est-il de la relation entre le chasseur et l’agent immobilier ? Concurrent ou partenaire ? Pour David Amanou, Dirigeant des agences Parisiennes District « Nous répondons positivement aux sollicitations des chasseurs car ils proposent des clients qu’ils ont préalablement filtrés et dont le financement est validé (…) les visites effectives se soldent par une offre dans 50% des cas, on perd moins de temps sur certain dossiers ». Pour Nicolas Hug, de l’agence Menager-Hug, spécialiste de l’immobilier de prestige « C’est un partenaire qui peut apporter le client coup de cœur pour des biens atypiques ou rares. En revanche, pour André Perrissel, Président des Agences Réunies (140 agences en France), «La profession des chasseurs a besoin de structuration (…) Mais nous sommes ouverts à tous ceux qui exercent dans le cadre légal et déontologique de la loi Hoguet(carte T.)(1)»

L’expérience client devient primordiale

Delphine Herman, Homelyoo

C’est ce qu’ont compris les fondateurs de la plateforme Lici.fr, inspirée du modèle américain MLS(2), et qui regroupe agents immobiliers et chasseurs d’appartements afin qu’ils échangent leurs offres et recherches de manière instantanée et confidentielle. C’est ce que confirme Cyril Melik, associé : “Lici est une plateforme unique qui met en relation les professionnels dont la satisfaction client est une priorité (…) Nous fédérons plus de 450 chasseurs partout en France qui échangent des milliers de produits avec les agents immobilier (…) Inaccessible au public, Lici permet la diffusion de biens totalement off market(3)». C’est ce que confirme Axel Valensi, Directeur régional de chez Mon chasseur immo (Start up qui vient de lever 3,5 millions d’euros pour conquérir le marché des grandes villes Françaises) adepte de la plateforme : « Lici nous offre l’opportunité de capter une partie des offres qui ne sont pas sur internet et donc de mieux répondre aux attentes de nos clients qui recherchent cette réactivité et la primeur des offres off market». Pareil pour Delphine Herman, directrice de l’agence Homelyoo: « Afin d’aller dans le sens de la satisfaction des clients, le partage d’informations entre professionnels de l’immobilier va prendre une place de plus en plus importante dans une économie ou l’expérience client devient primordiale ».

En résumé, on le sait bien, l’achat ou la vente d’un bien pour un particulier est un acte unique, anxiogène et chronophage. Passer par un professionnel : Oui. Mais un pro qui va vous accompagner et surtout, savoir vous écouter. Choisissez impérativement une structure qui exerce dans le cadre de la loi Hoguet (Carte T. obligatoire), qui pratique l’inter-cabinet et qui vous propose un parcours transparent. Si vous êtes déjà propriétaires, proposez un mandat de vente à l’agence qui saura le mieux vous accompagner.

Flora Lafon


(1) Carte T. : Carte de Transaction obligatoire pour tous les intermédiaires en achat/ location/vente immobilière. Elle est délivrée par la CCI. Une formation obligatoire des porteurs de carte et des négociateurs/conseillers au contact du client.

(2) MLS: Multiple Listing Services (Fichier commun de mandat exclusif dans chacun des états/villes des USA)

(3) Off market: Il peut s’agir d’un appartement ou encore d’une maison mise en vente, mais qui n’est pas visible sur le web ou bien dans les magazines dédiés à l’immobilier.

Application Lici : https://lici.fr/

Agence Parisearch: https://www.parisearch.fr/

Agence Home Select: https://homeselect.paris/

Agence Cosim: https://www.cosim.fr/

Agences District: https://www.district-immo.com/

Agences Réunies: https://www.agences-reunies.com/

Agence Menager Hug : https://www.menagerhug.com/

Agence Mon chasseur immo: https://monchasseurimmo.com/

Agence Homelyoo : http://www.homelyoo.com/

https://tetes-chercheuses.pro/

https://www.lebureauderecherches.fr/

http://www.immoangels.com/

https://acheteursvendeurs.wixsite.com/acheteursvendeurs

 

Immobilier-demain

Add comment