Bien utiliser Instagram dans sa communication immobilière

Plus de 21 millions d’utilisateurs mensuels, rien qu’en France. Ces chiffres correspondent aux seuls abonnés qui utilisent le réseau social Instagram. Ce dernier est devenu un véritable levier de communication, désormais essentiel pour de nombreuses marques. Il représente même de réelles opportunités pour les professionnels de l’immobilier.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Instagram possède pourtant ses propres codes, bien différents de Facebook et des autres réseaux sociaux. Des codes à intégrer dans ses pratiques et à bien maîtriser si l’on souhaite pleinement profiter du potentiel de ce réseau social. Si vous hésitez encore, voici quelques arguments et conseils qui pourraient bien vous faire télécharger cette application.

Une visibilité fortement accrue

Instagram, c’est un milliard d’utilisateurs chaque mois dans le monde. C’est bien plus que d’autres réseaux sociaux comme Snapchat (230 millions d’abonnés), Twitter et ses 320 millions d’abonnés ou encore Pinterest (360 millions). Instagram reste toutefois derrière Facebook et ses 2,6 milliards d’abonnés, même si les deux réseaux sociaux sont de plus en plus imbriqués. Si Facebook commence à perdre des internautes, ce n’est pas le cas d’Instagram, qui enregistre une croissance annuelle d’environ 10%. Et parmi ceux qui délaissent de plus en plus Facebook pour Instagram, se trouvent les Millennials ou génération Y, les Français nés entre 1980 et 2000, une cible prioritaire dans l’immobilier, correspondant pour beaucoup à des primo-accédants ou encore aux propriétaires qui se séparent d’un bien immobilier pour la première fois.

A LIRE AUSSI: La vente immobilière se démocratise sur Instagram.

Un taux d’engagement plus élevé que sur Facebook

Beaucoup de professionnels de l’immobilier ont d’ores et déjà une page Facebook. Pourtant, le taux d’engagement de ce réseau social est beaucoup plus faible que sur Instagram. En moyenne, 80% des utilisateurs y suivent des marques. Des principaux réseaux sociaux, Instagram est bien celui où le taux d’interaction des abonnés avec une marque est le plus élevé. Chaque Français utilisant Instagram ouvrirait ainsi l’application en moyenne 10 fois par jour.

Instagram est, par ailleurs, le réseau social de l’image et de la photo par excellence. Le secteur immobilier a donc de véritables atouts pour générer de l’engagement à travers des visuels de qualité.

Autre avantage, peu de professionnels de l’immobilier sont aujourd’hui présents sur Instagram. En s’y positionnant, il y a donc peu de concurrence sur les publications et les publicités, contrairement à Facebook. Avec une bonne utilisation des hashtags et des outils publicitaires, il est aujourd’hui plus aisé que sur Facebook de valoriser ses biens et ses services, tout en se positionnant localement.

Créer et maintenir une vraie relation avec ses abonnés

Instagram propose un outil extrêmement populaire sur les réseaux sociaux, les stories. Popularisées par Snapchat en 2013, les stories sont désormais partout, de Facebook en passant par Instagram et plus récemment LinkedIn. Ces stories correspondent à de courtes vidéos éphémères, celles-ci ne restant en ligne que 24 heures. Les utilisateurs des réseaux sociaux en sont particulièrement friands. En effet, les stories correspondent à la première chose que l’on voit, dans la partie supérieure du fil d’actualité d’Instagram.

Ces stories sont aussi un outil efficace pour échanger directement avec ses abonnés. Celles-ci proposent de nombreux outils pour favoriser l’interaction directe, comme des sondages, des questions directes, etc. En cela, les stories sont un excellent levier pour échanger avec ses abonnés régulièrement, et même quotidiennement, mais aussi un bon moyen de maintenir une relation personnelle avec eux. Selon Instagram, un tiers des stories les plus regardées provient désormais de marques.

Que publier sur Instagram ?

Une fois son profil créé, sa photo téléchargée, et ses quatre lignes (maximum) de biographies remplies, que peut-on publier sur ce réseau social ? Il faut tout d’abord différencier les deux types de publications existantes sur Instagram : les stories, ces courtes vidéos éphémères, et enfin le feed. Ce dernier correspond aux photos publiées sur son profil avec une courte description et des hashtags et qui vont, cette fois, rester sur le profil. Ces photos apparaissent, quant à elle, dans le fil d’actualité de l’utilisateur. Le feed correspond donc, principalement, à des photos mais aussi des GIF et parfois des vidéos. Premier point très important, celles-ci doivent être de qualité, belles, afin d’attirer l’œil et obtenir un like, un partage ou un commentaire. Elles doivent ensuite posséder une description et une localisation géographique précise. Enfin, il est important d’y intégrer des hashtags (une dizaine), très utilisés sur Instagram. Ces derniers permettront à un utilisateur de l’application de trouver vos publications.

Dans le secteur de l’immobilier, plusieurs types de publications peuvent être intéressants sur ce feed. Le premier correspond à la communication sur ses propriétés. Attention, il ne faut pas publier tous ses biens en vente sur Instagram, mais seulement les plus originaux, ou les plus beaux ou encore ceux qui ont de magnifiques visuels qui doivent permettre de créer de l’engagement. En effet, Instagram n’est pas un portail d’annonces immobilières. Le réseau social est plutôt là pour marquer l’internaute en lui vendant une image de marque de qualité et du professionnalisme. Le deuxième type de publication du feed doit vous permettre de vous positionner localement sur Instagram. Partagez en images la vie de quartier de votre agence. N’hésitez pas non plus à identifier un commerçant, la ville, ou un acteur du quartier si ceux-ci sont présents sur le réseau. Cela peut créer de l’engagement et vous permettre de vous faire connaître à travers leurs propres communautés. Sur ce type de publication, la géolocalisation du visuel est primordiale. Pensez aussi à suivre et à rebondir sur l’actualité locale à travers vos publications. Enfin, dernier type de publication en feed à favoriser, celui tourné autour de l’humain. Instagram est bon moyen pour mettre en avant votre travail quotidien, vos actions et vos équipes. Donner un visage à un compte à travers ses publications favorise l’engagement. Après avoir nourri son feed, il est très important de publier régulièrement des stories. Celles-ci ne restent en ligne que 24 heures. Pas besoin ici de recherche un visuel très esthétique. L’objectif est de faire passer un message rapide, original et authentique. En effet les stories permettent de créer un lien de proximité avec l’abonné. C’est l’occasion de se dévoiler, réaliser une visite en vidéo, présenter son travail, partager ses coups de cœur, ou encore son avis. Pensez que vos abonnés ne vous suivent pas sur Instagram uniquement pour parler d’immobilier.

A ECOUTER EGALEMENT: Quand les marques veulent contrôler les influenceurs 

Augmenter son nombre d’abonnés

Il ne reste désormais plus qu’à augmenter son nombre d’abonnés. Lorsqu’un compte démarre, le plus simple est déjà de se faire connaître en suivant et en interagissant avec les autres comptes locaux, situés dans le même quartier ou la même ville : élus, comptes municipaux, associations, commerçants, restaurateurs, etc. N’hésitez pas à interagir avec leurs comptes, à commenter leurs publications pour obtenir de la visibilité. Autre possibilité, s’appuyer sur les outils publicitaires d’Instagram. Il est en effet possible de créer des campagnes en segmentant les audiences de façon très précise, en tenant compte de l’âge, du sexe, de la zone géographique, des centres d’intérêt, etc. Autant de critères qui vous permettront de mieux connaître vos prospects et de les cibler plus efficacement. A noter que les annonces publicitaires ont, sur Instagram, de meilleurs résultats que les publications classiques ou organiques.

Cet article vous est proposé par notre partenaire la SO.CA.F

SOCAF - Photos | Facebook

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos article en priorités

Plus à explorer

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.