Plateformes interagence: antidote à la crise de l’immobilier

En cette période de crise sanitaire, le marché immobilier français connaîtra sur l’ensemble de 2020 une diminution globale du nombre de transactions. Paris et les autres grandes villes françaises sont particulièrement touchées, notamment par l’absence des clients étrangers, mais l’ensemble du marché sera affecté par le resserrement des conditions de crédit. L’impact des deux confinements sera notable sur les résultats 2020 et le délai moyen de vente des biens va globalement augmenter.

« Travailler main dans la main avec d’autres professionnels »

 

Dans ce contexte assombri, les plateformes de partage de mandats et de recherches acquéreurs comme LICI, AMEPI, Leeko, MLS côte d’Azur ou Interkab, constituent un levier incontournable pour maintenir son volume de transactions et sa croissance de revenus.

100% digitales, elles permettent : 

  • Accroître le nombre de transactions par agent
  • Accélérer la sortie des biens
  • Rentrer plus (et plus rapidement) de mandats exclusifs
  • Accroître le chiffre d’affaires de l’agence (ou du réseau)
  • Construire et élargir son réseau professionnel
  On le sait, aux Etats Unis, plus de 90% des transactions passent par un MLS, alors que seuls 50% des professionnels se disent favorables à l’inter-cabinet en France.   
A LIRE AUSSI: Bientôt le réseau social de l’immobilier
  Avec la crise sanitaire, bon nombre d’entre eux s’interrogent sur l’avenir. Des acquéreurs qualifiés mais pas le produit en portefeuille ? Des mandats en stock mais pas le bon acquéreur ? Le fichier partagé devient un outil indispensable pour tout professionnel de la transaction.  
A LIRE AUSSI: Proptech : 4 applications pour les pros de l’immobilier
Par ailleurs, avec la covid, tout le monde se met au digital, la profession doit suivre ! A titre d’exemple, les acquéreurs et les vendeurs ont déjà expérimenté les visites à distance et les signatures dématérialisées lors de l’épisode 1 du confinement.   La croissance de la plateforme Lici constitue un bon exemple de ce nouvel engouement pour le partage de mandats. Lancée en 2017, elle regroupe désormais plus de 11 000 professionnels partout en France dont les grands réseaux Guy Hoquet, Citya et Agences Réunies. 100 000 mandats simples et exclusifs y sont partagés en temps réel partout en France. Le secret de cette réussite : une ouverture gratuite à toute la profession (Agents immobiliers, mandataires, chasseurs d’appartements, notaires) et des règles simples : chacun partage les mandats de son choix, quand il le souhaite et selon ses propres règles de partage. Enfin, la publications des recherches de biens, couplée à un algorithme de matching permet d’accroître son périmètre de recherche et de trouver plus rapidement le bien adapté aux souhaits de son client.    Pour conclure, l’agent immobilier qui souhaite satisfaire son client n’a plus d’autres choix que de travailler main dans la main avec d’autres professionnels via un MLS.

Plus à explorer

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.